nettoyant multi usage

Le nettoyant multi usage – polémique et solutions

Un petit tour sur internet et on trouve rapidement une multitude de recettes pour réaliser son nettoyant multi usage maison. Voilà une solution simple, économique et saine.

Mais comment faire son choix ? Une des recettes les plus répandue est aussi la plus polémique. Hein ? Quoi ?

Les apprentis chimistes et les auto-proclamés experts fleurissent et vont bon train pour donner chacun leur version sur le fameux mélange bicarbonate de soude et vinaigre blanc.

 

Faisons un petit tour d’horizon des motivations, de la polémique et des solutions.

 

Pourquoi se mettre au nettoyant multi usage maison ?

 

Le placard aux poisons

L’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur. Il y a de nombreuses raisons à cela et les produits d’entretien ne sont pas en reste. En effet, 91% des produits testés dans une étude de l’institut Ineris entraînent des émissions de formaldéhyde, un composé reconnu cancérogène.

Les produits d’entretien classiques sont aussi fréquemment composés de perturbateurs endocriniens et d’allergènes. Sans oublier de nombreuses gênes respiratoires et cutanées qui peuvent être des réactions d’irritation aux détergents.

 

L’effet cocktail

En plus, nous ne savons pas grand chose des interactions et des effets conjugués des substances entre elles. C’est ce qu’on appelle l’effet cocktail. Deux substances prises isolément peuvent être inoffensifs mais ensemble avoir des effets délétères.

Prenons un exemple :

Les PEG ou polyéthylène gycol, couramment utilisé dans les cosmétiques, est connu pour augmenter la perméabilité de la peau. Il facilite donc le passage de nombreuses substances toxiques qui, seules, n’auraient pas pu passer la barrière de l’épiderme.

 

Les bactéries en force

Il y a 10 fois plus de bactéries dans le corps humain que de cellules humaines. Soit seulement 10% des cellules qui composent votre organisme sont réellement vos propres cellules. Il s’agit d’une symbiose, une association qui profite à tous. Et il n’existe pas moins de 500 espèces différentes. Vous comprendrez aisément que l’équilibre entre ces bactéries est important pour le bon fonctionnement de notre organisme et pour une bonne santé.

Nul besoin de chercher à tout désinfecter et purifier. Nous avons besoins de bactéries dans notre environnement et sur nous. Vous saviez que nous n’avons pas les mêmes types de bactéries sur la peau, dans les oreilles et dans les cheveux ? Pour se protéger des pathogènes, il est préférable d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation saine pour garantir un bon état de notre microbiote et un système immunitaire en forme.

 

Plus économiques et pratiques

On peut facilement se retrouver avec une batterie de produits qui encombrent les placards, il y en a pour tous les usages : les vitres, les toilettes, les sols, la salle de bain, le four, les vitres, la poussière, la plaque vitrocéramique… Finalement, en me mettant progressivement aux produits ménagers sains, je me suis grandement simplifié la vie. Mon placard est moins encombré, sent nettement meilleur et m’inspire enfin confiance. Quand la simplicité rime avec une vie plus saine et économe, pourquoi s’en priver ?

 

Bicarbonate de soude et vinaigre blanc

Nombreuses sont les recettes composées de vinaigre blanc et de bicarbonate de soude. Réagissant ensemble, la solution finale serait inefficace pour le ménage.

melange vinaigre bicarbonate

Un peu de chimie

En effet, lors du mélange du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc a lieu une réaction acido-basique (attends, ne fuis pas, je vais faire simple). Le bicarbonate de soude (la base) réagit avec le vinaigre blanc (l’acide). On obtient alors un dégagement de dioxyde de carbone ou CO2 (la réaction amusante) et de l’acétate de sodium. C’est le seul point de certitude.

Par contre on ne sait pas dans quelle proportion a lieu la réaction. Certaines questions restent entières, les avis divergent :

  • L’acétate de sodium a-t-il un intérêt particulier pour le ménage ?
  • Est-ce que la réaction acido basique est totale ? Reste-t-il du vinaigre ou bicarbonate  et dans quelles quantités ?

Quelques vieux souvenirs de fac me reviennent en mémoire. “Et le pouvoir tampon ?” Le pouvoir tampon est la capacité d’une solution à résister aux variations de pH (mesure de l’acidité). Effectivement certains soulèvent le sujet du pouvoir tampon et son potentiel intérêt pour laver le linge et traiter le calcaire. Est-ce que le mélange ne permettrait pas d’augmenter le pouvoir tampon ? Mais il n’est pas très clair de savoir ce qu’il en est dans notre cas.

Il y a tout de même un certain consensus autour du dégagement de CO2 qui favoriserait le décrassage.

 

Mon propre retour d’expérience

J’ai hésité à ressortir mes cours et travaux dirigés pour faire des calculs. Mais j’ai vite repris mes esprits 😀 Voyons plutôt en pratique ce que ça donne.

Mes recettes au bicarbonate de soude et vinaigre blanc

A vrai dire, j’utilise très peu ce mélange. Pour nettoyer les vitres, je ne fais pas de mélange vinaigre blanc et bicarbonate de soude.

Par contre, pour l’adoucissant maison, c’est une autre histoire. J’ai essayé avec et sans l’adoucissant maison. Je trouve les langes et lingettes de ma fille bien plus douces avec l’adoucissant. Je ne sais pas comment ça marche, mais le résultat me satisfait.

 

  Petit test simple

J’ai testé un peu de mon adoucissant dans deux ramequins. Dans l’un, j’ai rajouté du bicarbonate de soude et dans l’autre du vinaigre. Il y a eu dégagement de CO2 quand j’ai rajouté du bicarbonate de soude. Ce qui permet d’en déduire qu’il reste une quantité non négligeable de vinaigre. Par conséquent, est-ce que mon linge est plus doux grâce au vinaigre, au mélange ou les deux ?

A moins que vous soyez pleinement satisfaits de vos recettes, il est préférable à mon humble avis d’éviter le mélange bicarbonate de soude et vinaigre blanc et de s’assurer d’utiliser un produit qui fonctionne vraiment.

 

Quelles solutions de nettoyant multi usages ?

 

Les éléments de base d’un ménage sain et économique sont en soi des nettoyants multi usages : savon noir, savon de marseille, vinaigre blanc et bicarbonate de soude.

 

La solution la plus simple et la plus économique

Le nettoyant multi usage le plus économique est l’eau chaude (non brûlante) utilisée avec l’accessoire adéquat (microfibre, éponge, scotch brite…). Je trouve les microfibres vraiment super efficaces. En un passage ou deux, je nettoie tache de gras, sucre collant et crayon de couleur sur les tables. Certains professionnels conseillent même de laver le sol avec uniquement de l’eau chaude pour éviter de l’encrasser avec des produits.

On est bien d’accord que ça ne suffit pas toujours.

 

Le savon noir et le savon de Marseille

L’idéal pour dégraisser, ça reste le savon. Le savon noir est un produit concentré qui nécessite d’être dilué pour éviter d’avoir à rincer derrière et d’utiliser inutilement du produit.  Il peut servir comme nettoyant pour les sols (parquet, carrelage), les paillasses de la cuisine, le four, la gazinière… Ça tombe bien, le flacon se trouve dans la cuisine.

Étant une adepte des huiles végétales et savons surgras dans la salle de bain, l’encrassement est rapide. Je trouve que le plus efficace reste d’utiliser une brosse ou du schotch brite frotté sur du savon de Marseille. C’est même suffisant dans mon cas pour retirer les traces de calcaire. La brosse suivie d’une microfibre suffisent largement.

savon noir

Le nettoyant multi usage au vinaigre blanc

@ Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est idéal pour détartrer. Pur, il est bien efficace pour nettoyer les toilettes sans efforts. Un verre de vinaigre directement dans les toilettes pendant toute une nuit est plutôt efficace. Il s’utilise dilué dans de l’eau chaude pour les sols, les vitres, la salle de bain et les sanitaires.(On évite le vinaigre blanc sur le marbre). Il est bien aussi efficace que la javel et nettement moins nocif.

vinaigre blanc

@ Recette de nettoyant multi usage

C’est l’un des produits les plus élaborés que j’ai l’habitude d’utiliser. En général, pour un volume de vinaigre, je met deux volumes d’eau. Je rajoute 6 gouttes d’huile essentielle(tea tree ou citron) pour 500 ml de vinaigre dilué.

Par exemple :

  • 300 ml de vinaigre
  • 600 ml d’eau
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de Tea tree

Je mélange le tout directement dans le vaporisateur. Avant chaque utilisation, il faut secouer le flacon sinon les huiles essentielles restent en surface.

Il y a aussi le bicarbonate de soude que l’on peut utiliser en nettoyant multi usage. L’utilisant que ponctuellement, je me garderai bien pour le moment d’en parler davantage. Ce sera sûrement le sujet d’un prochain article.

Voilà j’espère que ces quelques infos vous seront utiles. Et vous qu’est-ce que vous utilisez comme nettoyant multi-usage ?

Posted in Cosmétique, Non classé.

4 Comments

  1. Moi, je dilue 1/3 de vinaigre pour 2/3 d’eau, j’ai laissé tomber les huiles essentielles au bout de 3 mois parce que je ne voyais pas l’intérêt !
    Je m’en sers pour tout nettoyer.
    Pour les sols : savon noir liquide et eau chaude.
    Et c’est tout !
    Merci du partage !

  2. Bonjour ! Je fabrique mon nettoyant surfaces avec eau/ vinaigre/ savon noir dilué et quelques HE. ( recette trouvée sur le Net mais j’ai perdu les proportions… je serai bien embêtée lorsque mon flacon sera terminé !!! ).
    Je trouve cela efficace, par contre j’ai vraiment du mal avec l’odeur du vinaigre, avez-vous une astuce ? Ou alors mettre plus d’HE ?

    • bonjour Anne Lise,

      A quoi vous sert ce nettoyant multi usage ? Je déconseille de mettre plus d’huiles essentielles. Par contre, il peut suffire de mettre moins de vinaigre dans la recette. On a tendance a trop concentrer en général ou d’être trop impatiente et de ne pas toujours laissé le temps au produit d’agir un minimum.

      J’ai vu une recette comme ça, sur le blog d’Antigone XXI. 😉

  3. Pingback: Comment nettoyer son four ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *