recette adoucissant maison

Recette adoucissant maison – une alternative simple, saine et économique

Est-ce que l’on doit forcément choisir entre une serviette rêche aux fonctions exfoliantes et une serviette douce qui essuie mal, sent fort et nous intoxique ?

Certains adorent l’odeur de l’adoucissant pour le linge à tel point qu’ils cherchent le produit qui permet au linge de sentir le plus longtemps possible. D’ailleurs ils laissent après leur passage une effluve de parfum caractéristique parfois tellement forte qu’on se pose des questions sur l’efficacité de leur système olfactif.

Personnellement, le parfum des adoucissants me provoque au mieux de petits saignements de nez et au pire une migraine ophtalmique. Mais il est très rapide de ne plus se rendre compte de l’odeur d’une lessive ou d’un adoucissant qui imprègne chacun de nos vêtements, draps et serviettes.

Vous imaginez le cercle vicieux ? On aime bien l’odeur mais le parfum réduit notre capacité à le sentir et en plus on s’y habitue. Du coup on cherche toujours une odeur plus forte. Ça ressemble à l’effet d’accoutumance à une drogue.

Voyons une alternative plus simple, plus saine et économique : la recette adoucissant maison.

Pourquoi remplacer l’adoucissant classique ?

Il y a déjà deux raisons pratiques. Les adoucissants classiques réduisent l’absorbance des tissus et sont donc inadaptés pour les serviettes, couches lavables, lingettes et vêtements de sport. Ils peuvent encrasser la machine à laver à la longue surtout si le dosage n’est pas respecté.

Ils laissent des résidus sur le linge en contact direct avec la peau. De plus ils sont composés de parfums de synthèse reconnus pour leurs effets allergisant. Il est donc préférable de les éviter, en particulier pour les enfants, les peaux sensibles, les allergiques, les asthmatiques et les peaux à eczéma.

La recette adoucissant maison

Nous sommes nombreux à nous suffire d’une à deux cuillère à soupe de vinaigre blanc directement dans le bac prévu à cet effet. Il existe aussi l’alternative bicarbonate de soude, ¼ de verre avec un peu d’eau peut aussi faire l’affaire.

Le bicarbonate de soude permet d’assouplir, désodoriser et détacher le linge. Le vinaigre blanc réduit l’effet du calcaire et fixe les couleurs. Autant profiter des bénéfices des deux produits surtout que la recette n’est pas si compliquée. Edit : Je sais qu’il y a une polémique autour du mélange bicarbonate de soude et du vinaigre blanc. J’en parle dans un article plus récent : « Le nettoyant multi usage – polémique et solutions »

Ingrédients

300 ml de vinaigre blanc
500 ml d’eau
2 cuillère à soupe de bicarbonate de soude (adoucit également)
30 gouttes d’huile essentielle (facultatif)

produit menager maison

 

Recette

  1. Choisissez un contenant assez grand (supérieur à 2L) pour réaliser votre mélange parce qu’il va y avoir une amusante réaction.
  2. Ajoutez les 500ml d’eau au 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.
  3. Versez progressivement le vinaigre sur le mélange. N’hésitez pas à procéder en plusieurs étapes pour éviter tout débordement. Personnellement, je prends un saladier de 5L pour faire le mélange ce qui me permet d’y aller comme une bourrine.
  4. Transvasez dans le flacon définitif et ajoutez les gouttes d’huile essentielle
  5. Pensez à écrire sur le flacon ! Tous les produits ménagers maisons se ressemblent tellement.

Avant chaque utilisation on secoue la bouteille sinon le bicarbonate, il reste en bas et les huiles essentielles en haut.

J’ai essayé différentes huiles essentielles (Lavande, romarin, pamplemousse, citron) dans des lessives et des adoucissants, aucune odeur ne m’a vraiment convaincue. Vu le prix des huiles essentielles, je préfère encore ne pas en mettre. Mais si je trouve une odeur enchanteresse je me laisserai certainement envoûter. Et vous, comment vous adoucissez votre linge ?

Posted in Cosmétique.

3 Comments

  1. Si l’adoucissant n’est pas aussi important qu’on ne le dit pour avoir du linge doux (je pense que ça dépend surtout la qualité de l’eau et de sa dureté), c’est vrai que dormir dans des draps légèrement parfumés est très agréables !
    Pour ceux qui veulent limiter l’usage d’huile essentielle, on peut aussi mettre des sachets de fleurs sachets (type lavande) dans son placard.
    Par contre, l’usage du vinaigre en complement est fortement recommandé si on utilise une lessive au savon de Marseille (et à mon avis avec d’autres également) pour limiter les dépôts de tartre. Voici la recette que j’utilise : http://ecologie-citadine.com/comment-faire-sa-lessive-maison-au-savon-de-marseille/

  2. Bonjour,
    Merci pour ces bons conseils. Je me permets juste une remarque en voyant la photo. Il est important de laisser le bicarbonate de soude dans son emballage d’origine, et surtout pas dans des pots en verre au risque de perdre son efficacité. Dommage pour le 0 déchet 😉
    En tous cas, je vais essayer tous ces bons plans ! Merci encore

    • Bonjour,

      Merci pour l’information. En quoi la conservation dans un bocal en verre peut réduire son efficacité ? Le verre est un matériau inerte fréquemment utilisé en laboratoire. Peut-être s’agit-il de le conserver à l’abri de la lumière surtout, non ?

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *