Quelle est ka différence entre une intolerance et une allergie alimentaire ?

Quelle est la différence entre une intolérance et une allergie alimentaire ?

L’allergie alimentaire est plutôt un mal bien connu même si parfois les médecins peuvent offrir une certaine résistance au bon diagnostic pour des allergies atypiques.

L’intolérance alimentaire est un problème de santé auquel nous commençons à peine à nous intéresser. Les recherches et études sont encore peu nombreuses, les médecins informés sont une espèce rare. Ne cherchez pas forcément de réponses pour diagnostiquer une intolérance chez un allergologue. Les allergologues ne sont  pas formés sur les intolérances alimentaires et ne sont pas tous informés.

Une question aussi simple tel celle-ci peut longtemps rester une énigme : “Quelle est la différence entre intolérance et allergie alimentaire?” Donc voyons ça ensemble.

 

Un soucis de terminologie

Une première difficulté pour bien comprendre la différence entre intolérance et allergie alimentaire se situe au niveau de la terminologie. Le terme intolérance alimentaire n’a pas le même sens pour le grand public que pour le corps médical. C’est pourquoi, on peut lire des informations contradictoires selon les sources.

Par exemple nous parlons d’intolérance au gluten pour la maladie cœliaque. Hors une intolérance alimentaire, par définition stricte, n’est pas une réaction immunitaire. Ce qui est pourtant le cas de la maladie cœliaque.

 

L’allergie alimentaire ou allergie de type 1

L’allergie alimentaire s’identifie d’abord par une réaction rapide voire immédiate après ingestion de l’aliment responsable de l’allergie. L’organisme réagit de manière exagérée à une substance normalement inoffensive. Cette réaction se traduit, entre autre, dans l’organisme par une production importante d’Immunoglobulines E ou IgE. L’asthme et l’eczéma chez l’enfant sont souvent les signes d’allergies.

 

Les intolérances alimentaires

Les intolérances alimentaires ont comme spécificité par rapport aux allergies d’induire des réactions retardées. Après ingestion de l’aliment responsable de l’intolérance, l’organisme peut mettre jusqu’à 3 jours pour manifester des symptômes. C’est ce qui rend le diagnostic aussi difficile d’ailleurs. Dans les intolérances alimentaires, il y a en fait deux “maladies” à distinguer.

Les intolérances alimentaires immunitaires ou allergies de type 3

Dans le cas de l’intolérances alimentaires immunitaire ou allergies de type 3, c’est bien le système immunitaire qui est en cause comme dans le cas de l’allergie de type 1. Par contre, la réaction induit la production d’immunoglobuline G ou IgG et non d’IgE. Les tests pour diagnostiquer une allergie de type 1 ou 3 ne sont pas les mêmes.

Les intolérances alimentaires ou sensibilité enzymatique

Ce second type d’intolérance met en cause un problème métabolique. En effet, l’organisme ne synthétise pas ou trop peu les enzymes qui devraient lui permettre de digérer l’aliment responsable de l’intolérance. Le diagnostic est d’autant plus difficile à réaliser qu’il n’existe pas de test simple pour identifier une intolérance alimentaire ou sensibilité enzymatique.

 

Voilà pour répondre simplement à la question “Quelle est la différence entre intolérance et allergie alimentaire?. J’espère que ça vous permettre d’y voir plus clair. Pensez à vous abonner à la page facebook pour ne rater aucun des prochains articles.

Crédit photo : fireskystudios.com on Unsplash

Recherches utilisées pour trouver cet article :différence intolérance et allergie
Posted in Alimentation, Problémes de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *