Parfum d'interieur

Parfum d’interieur – alerte à l’intoxication

Une maison agréable est une maison qui sent bon et il est bien légitime de vouloir utiliser un parfum d’intérieur pour son confort personnel. Malheureusement, les solutions les plus couramment proposées et utilisées sont dramatiquement toxiques. A se demander pourquoi ils sont autorisés à la commercialisation. Voyons un peu ce qu’on leur reproche.

Encens et papier d’arménie

La fumée d’encens serait plus dangereuse que la fumée de cigarette. La combustion libère des composés organiques volatils (benzène, formaldéhyde, phtalates, styrènes et naphtalène). Cette fumée est toxique, cancérogène, cancérigène, irritante et potentiellement perturbatrice endocrinienne.

La fausse bonne idée est de vouloir camoufler une odeur de tabac par une odeur d’encens.

Le papier d’arménie est moins toxique que l’encens mais tout de même à éviter en usage courant. Moi aussi, ça me chagrine, j’aime bien cette odeur.

Spray et bombes aérosols

Les désodorisants en bombes aérosols sont le plus souvent destinés aux toilettes, un espace de petite taille et peu ventilé. Leur utilisation en est d’autant plus risquée. Les parfums de synthèse et les COV qui composent les bombes aérosols provoquent des irritations des yeux et des voies respiratoires. Ils sont également allergisants, perturbateurs hormonaux, voire cancérigènes.

Dans un espace aussi restreint, vous êtes certain de faire le plein de cochonneries. D’ailleurs, certains accidents domestiques sont liés à leur utilisation par des enfants. En effet, pour s’amuser, ils en vident le contenu. Les conséquences peuvent aller jusqu’à des lésions oculaires voire même un œdème pulmonaire et entraîner la mort.

Ce genre d’information permet de relativiser la présence d’éventuelles mauvaises odeurs qui peuvent être désagréables. Même si on en doute parfois, elles ne sont pas dangereuses pour la santé.

Bougies parfumées

Les bougies parfumées sont composées de parfums de synthèse et de paraffine. Leur combustion entraîne la libération de benzène et du formaldéhyde. On leur reproche de provoquer saignement de nez, irritations oculaires, troubles respiratoires et cancer. L’exposition à des parfums de synthèse constitue un facteur aggravant de l’asthme et des allergies.

Toutes les bougies ne sont pas non plus aussi nocives. Préférez des bougies non parfumées composées de cire végétale ou animale.

Je viens de vous peindre un tableau plutôt alarmant. S’il vous semble impensable de tout abandonner du jour au lendemain, commencez par en réduire la fréquence d’utilisation et surtout à bien aérer votre habitation. Abonnez-vous à la chaîne et découvrez comment désodoriser sans s’intoxiquer dans un prochain article.

Recherches utilisées pour trouver cet article :intoxication odeur encens
Posted in Ménage, Mode de vie.

2 Comments

  1. Pingback: Migraine ophtalmique - adapter son quotidien

  2. Pingback: Recette adoucissant maison - une alternative simple et saine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *