sans bpa eviter le bisphénol a

Sans bpa ? Pourquoi et comment éviter le bisphénol a ?

Une mention “sans bpa” vous interpelle sur un emballage et vous motive dans votre achat.

En effet, le bisphénol a est assurément mauvais pour la santé. Malheureusement, il est présent en abondance dans notre quotidien car il est utilisé pour la fabrication de nombreux objets de la vie courante.

Qu’est-ce que le bisphénol a? Quels sont les risques? Comment peut-on l’éviter ?

 

bpa incriminé

La liste des méfaits dont on le rend responsable s’allonge au fur et à mesure des recherches sur le sujet. Voici les liens qu’on lui connaît déjà.

  • cancer du sein et de la prostate,
  • fausses couches,
  • baisse de fertilité,
  • malformations génitales chez les garçons,
  • puberté précoce chez les filles,
  • asthme allergique,
  • diabète,
  • dysfonctionnement thyroïdien.

Vous comprendrez donc à quel point il peut être important de veiller à s’en protéger au maximum. Les femmes enceintes et les enfants y sont encore plus sensibles.

 

Bain de bisphénol a

Le bisphénol a est un composé organique dont les propriétés lui offrent une place de choix dans la composition de plastiques comme la résine époxy (à l’intérieur des canettes et des boîtes de conserves)  et le polycarbonate.

Le “bisphénol a” se retrouve dans de nombreux objets de la vie quotidienne : amalgames dentaires, lentilles de contact, appareils électroménagers, lubrifiants, reçus de carte bancaire, contenants alimentaires, canettes, boîtes de conserves, vaisselles en plastiques réutilisables, jouets, housse des téléphones mobiles, papier essuie-tout…

Le bpa pénètre l’organisme par contact avec la peau et par ingestion, majoritairement au niveau des muqueuses de la langue et de la bouche.

Comment peut-on s’en protéger ?

En France, la réglementation interdit de plus en plus l’usage du bisphénol a. Néanmoins, il est remplacé par des composants dont nous ignorons les effets sur la santé, comme par exemple le bisphénol S. On soupçonne ce dernier d’être aussi dangereux voire pire que le bisphénol a. Les recommandations restent d’actualité que ce soit pour le bisphénol a ou s. Voici des habitudes qui réduisent les expositions :

  • éviter les boîtes de conserve en métal et les canettes,
  • préférer les contenants en verre,
  • vérifier le petit triangle de recyclage sur vos boites en plastique : éviter les chiffres 3, 6 et 7 pour les usages alimentaires,
  • éviter de faire réchauffer au micro-onde dans un contenant en plastique,
  • et refuser les tickets de caisse.

Pour les enfants et surtout les tout-petits qui portent la plupart des objets en bouche, il convient de veiller à proposer des objets exempts de bisphénol a : jouets, tétines, couverts…

Découvrez le site http://www.sans-bpa.com/ qui offre de nombreuses solutions pratiques.

Recherches utilisées pour trouver cet article :spourquoi sans bpa
Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *