migraine ophtalmique

Migraine ophtalmique – adapter son quotidien

Doucement, la vue s’encombre de zones floues et de points scintillants. Des fourmillements se font sentir dans la main et sur la bouche.

 

Il devient alors impossible de lire, d’écrire, de conduire ou de faire du vélo…

 

Il n’y a plus qu’à rester tranquille en attendant la phase la moins amusante, la migraine qui peut durer jusqu’à plusieurs heures.

 

Voilà ce que je vis régulièrement depuis que j’ai dix ans. En adaptant mon mode de vie, j’ai pu réduire de manière importante leur fréquence. Voyons un peu les causes de la migraine ophtalmique et mes astuces pour les éviter.

 

Causes de la migraine ophtalmique

 

La génétique

Qu’est-ce qui fait qu’un individu en a régulièrement et un autre pas ? La principale cause serait d’ordre génétique. Mais comme pour beaucoup de maladies génétiques, certains facteurs environnementaux peuvent favoriser et aggraver les symptômes.

 

Facteurs environnementaux

Dans le cas de la migraine ophtalmique, de nombreux facteurs peuvent déclencher une migraine. Il y a les stimuli sensoriels comme : un bruit, une odeur, une lumière ou une forte chaleur. Certains facteurs sont liés au mode de vie : l’alcool, l’excès ou le manque de sommeil, le stress, la faim, des aliments en particulier, le tabagisme, certains contraceptifs. Les variations hormonales pendant les règles favorisent également l’apparition de migraines.

 

Comment éviter les migraines ophtalmiques ?

 

Il est primordial d’identifier ses propres facteurs déclencheurs. Pour ma part, ils sont très précis : une odeur forte, la lumière, le stress, le manque de sommeil. Je ne m’attarderai pas sur la gestion du stress qui nécessiterait un thème de blog à part entière tellement le sujet est complexe.

 

Un sommeil de qualité

Alors ça parait bête, mais je suis très vigilante à mon hygiène de vie et notamment à respecter un sommeil de qualité, suffisant et régulier. Si je fais des écarts, les migraines ne tardent pas à revenir. En général, je me couche tôt entre 21h et 22h. Je privilégie les activités calmes avant d’aller au lit. Mon dernier repas est pris au moins 2h avant de me coucher.

 

Comment éviter les odeurs fortes ?

À l’extérieur, c’est compliqué. Il y a deux jours, je faisais un tour dans un vide-grenier et une simple odeur de solvant a suffi pour me déclencher une migraine. Par contre chez moi, j’évite les parfums d’intérieurs et autres parfums de synthèse que l’on peut retrouver dans les lessives, shampoings, gels douches et autres produits courants. Je suis également une adepte des produits softs pour le ménage comme le vinaigre blanc ou le savon noir.

 

Comment éviter les lumières vives ?

Les migraines provoquées par le combo gagnant lumière vive et fatigue, sont les plus douloureuses. Cela m’a motivée à m’adapter et à mettre en place des stratégies.

  1. Mon réveil est un simulateur d’aube, ce qui permet à mes yeux de s’adapter doucement à la lumière du matin.
  2. La lumière de ma salle de bain est une lumière très douce, rien de pire qu’un gros spot de lumière au réveil pour provoquer une migraine.
  3. Je porte des lunettes de soleil, dès que mes yeux se froncent.
  4. Je fais attention à l’intensité lumineuse de mes écrans : téléphone, ordinateur.

 

Les migraines ophtalmiques ne sont pas graves en soi, mais personnellement, je les trouve tellement handicapantes et douloureuses. De quoi se sentir motivée pour quelques changements d’habitudes. Ces points de vigilances rendent mon quotidien plus confortable et finalement plus sain à bien d’autres égards.

Posted in Problémes de santé.

One Comment

  1. Pingback: Recette adoucissant maison - une alternative simple et saine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *